L’automne et l’hiver sont les saisons rêvées pour s’essayer à l’art subtil du layering. Très prisée, cette technique vestimentaire permet de composer des tenues originales et fonctionnelles où se côtoient chaleur et esthétique. Bonne nouvelle, le layering convient parfaitement aux hommes de grande taille et nous vous expliquons pourquoi dans les lignes qui suivent !

Qu’est-ce que le layering ?

Adoptée aussi bien par la gent féminine que par ces messieurs, la technique du layering n’est pas nécessairement compliquée en soi. Quelques pièces suffisent à créer une tenue intéressante et qui vous fera sortir du lot. 

Définition 

Très simplement, le layering désigne en anglais l’action de superposer différentes couches de vêtements les unes sur les autres. Par conséquent, vous pratiquiez peut-être déjà le layering et ce, sans même le savoir ! Qui n’a jamais porté trois pulls en hiver et une énorme doudoune pour affronter les terribles conditions extérieures ? Peu importe que l’on ne puisse plus bouger, tant que l’on a suffisamment chaud, pensons-nous parfois. En règle générale, le layering s’applique au haut du corps, car il est peu commun de superposer différents pantalons !

Mais le layering n’est pas seulement le fait de multiplier et d’empiler les couches. C’est toute une science ! Si l’on s’en tient à sa plus stricte définition, deux couches de vêtements sont suffisantes pour parler de layering. Ainsi, si vous portez une chemise par-dessus un t-shirt ou bien même une chemise sous un pull, vous pratiquez une forme simplifiée du layering. En ajoutant une couche supplémentaire, voire deux, vous donnez un aspect totalement neuf à votre tenue. Le but du layering n’est pas de cacher chacune des couches, mais bien de les rendre visibles, ne serait-ce que partiellement. Pour un layering réussi, tous les vêtements de la partie haute de votre corps doivent être apparents.

Intérêt du layering

Si vous hésitez à sauter le pas et à revêtir plusieurs couches, pensez aux avantages qu’offre le layering :

  • Chaleur : au cœur de l’hiver, plusieurs couches de vêtements, même fines, vous offriront une bien meilleure isolation thermique qu’un seul vêtement épais
  • Confort : l’objectif ici n’est pas de finir saucissonné dans ses vêtements. Vous devez conserver une liberté de mouvements satisfaisante. Pour ce faire, pensez à porter les vêtements les plus fins au plus près de votre corps et à réserver les vêtements plus épais et lourds pour les couches extérieures.
  • Élégance : Cela apporte de la profondeur et de la richesse à vos tenues. C’est un jeu auquel on prend vite goût et les possibilités sont infinies.
  • Fonctionnalité : nous parlions en début d’article de l’hiver et de l’automne comme étant les saisons idéales pour le layering. Mais en vérité, la technique du layering peut-être employée toute l’année durant. Vous pouvez à votre guise enlever une couche selon les températures extérieures, chose impossible si l’on porte seulement un pull sous sa. Le layering vous permet d’adapter votre tenue aux aléas météorologiques, surtout si vous vivez dans une région où le temps est souvent changeant.

Qu’importe le moment de l’année, vous pouvez opter pour le layering et ainsi varier votre apparence. 

Le layering pour les hommes grands

Le layering a cela de formidable qu’il s’adapte à toutes les silhouettes. Bien entendu, un homme élancé ne portera ses vêtements de la même manière qu’un homme trapu. Il est nécessaire de conserver une certaine cohérence entre votre morphologie et les tenues que vous souhaitez arborer. 

Pourquoi opter pour cette technique quand on est grand de taille ?

Pour les hommes grands, trouver chaussure à son pied ou vêtement à sa taille n’est pas une mince affaire. Les hauts masculins sont souvent trop longs ou trop larges et ils accentuent le caractère longiligne de la silhouette s’ils ne sont pas bien choisis. Mais heureusement, le layering permet d’atténuer cet effet. Cette technique est fondée sur la superposition de vêtements plus ou moins épais. Dès lors, cela permet de créer du volume sur la partie supérieure du corps et accentue la carrure de vos épaules et de votre buste. Pour obtenir un volume satisfaisant, misez sur des couches extérieures épaisses, comme une doudoune ou une parka rembourrée. Les couches intérieures devront donc être plus fines, afin d’éviter l’effet Bibendum, ô combien inconfortable.

Une technique qui convient aussi aux hommes forts

Comme mentionné précédemment, ce n’est pas l’apanage des hommes de grande taille. Il mettra également très bien en valeur les hommes forts. Toutefois, la technique est différente, car l’objectif n’est pas de créer une impression de volume, mais plutôt de diminuer celle-ci.

Pour parvenir à un tel résultat, vous pouvez porter des couches extérieures assez longues, comme un pardessus homme arrivant entre la cuisse et le genoux. La silhouette sera alors affinée. Les hommes grands et minces doivent créer une démarcation entre le haut et le bas de leur corps. Cette démarcation vient du volume créé par les vêtements superposés. Pour eux, il peut donc être intéressant de choisir une parka ou une doudoune courte arrivant au-dessus des fesses, afin de souligner cette séparation entre haut et bas. Pour les hommes plus ronds, c’est l’inverse que l’on recherche. Un manteau grande taille long permet de rétrécir la silhouette et de lui conférer une allure plus élancée.

Créer une tenue grâce au layering

En apparence, cette technique semble accessible à tous. Attention toutefois, il ne faut pas confondre simplicité et facilité ! Construire une tenue simple mais élégante et réussie n’a rien d’aisé. Nous vous donnons quelques conseils pour pratiquer le layering, mais ce type d’habillement puise son intérêt dans l’originalité. Par conséquent, n’hésitez pas à trouver les pièces que vous souhaitez porter et à créer vos propres inspirations !

Jouer avec les couleurs

Lorsque l’on débute le layering, il peut être difficile de savoir par quelles pièces commencer. Gardez cela à l’esprit : le layering se nourrit de contrastes, plus ou moins marqués. En premier lieu, vous pouvez créer du contraste grâce aux couleurs que vous employez. Partez sur un camaïeu, c’est-à-dire une déclinaison des teintes d’une même couleur. Portez les couleurs les plus claires proches de votre corps et optez pour des pièces plus sombres pour les couches extérieures.

Vous pouvez également porter une unique pièce claire, comme une chemise blanche, sous un pull bleu marine à grosses mailles et sous une doudoune foncée. Pensez à laisser dépasser le col de la chemise, car, rappelons-le, toutes les couches doivent être visibles, même en partie. Si l’on respecte cette idée, les pans de la chemise peuvent être sortis du pantalon et dépasser sous le pull.

Varier les matières

L’autre astuce en matière de layering homme grand consiste à porter des matières différentes. Les textures les plus douces et confortables doivent être portées au plus près du corps, alors que les matières brutes comme la laine épaisse ou le cuir sont réservées aux couches extérieures. Qu’en est-il de la veste ou de la chemise en jean ? Ces pièces sont absolument parfaites pour servir de couches intermédiaires. En hiver, misez sur un pull clair, une chemise en denim et une parka pour un layering réussi. Il va sans dire, laissez chacune des pièces ouvertes, afin de rendre visibles les vêtements en-dessous.

Layering au bureau, c’est possible ?

Reconnaissons-le, certains styles se prêtent à merveille au layering. C’est le cas du style workwear, inspiré par les tenues simples et fonctionnelles que portaient les ouvriers. Mais le layering a plus d’un tour dans son sac ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, vous pouvez opter pour ce style au bureau. Dans un cadre formel, vous pouvez porter une chemise habillée sous une doudoune fine sans manche. Couvrez le tout d’un élégant manteau long ou d’un trench, et vous obtiendrez un layering de parfait gentleman !