On le répète inlassablement, l’hiver s’est installé. Mais l’hiver, qu’est-ce que c’est au juste ? C’est les téléfilms de Noël le week-end, c’est les vins chauds à la cannelle qui nous réconfortent et nous donnent de la bonne humeur, c’est les feux de cheminée réconfortants qui nous donnent envie de rester bien au chaud à la maison. Sauf que tout ceci n’est pas possible au quotidien. L’hiver, c’est aussi ce froid qui nous glace les os à peine sorti de chez soi, et qui nous donne envie de rester sous la couette le matin.

Il nous faut donc savoir comment l’affronter, comment l’apprivoiser, de sorte à pouvoir rester frais et dispo tout au long de la journée, sans avoir de coup de mou, ou, pire, de récupérer une mauvaise grippe entre deux courants d’air. La manière dont nous nous habillons est donc primordiale en cette saison, car c’est elle qui va, en partie, déterminer notre capacité de résistance au froid et à l’hiver en général.

Car oui, qu’il s’agisse de gilets, de pantalons, ou encore de chaussures, chaque pièce est potentiellement importante, lorsqu’il s’agit de savoir se protéger des intempéries hivernales. Toutefois, s’il y a bien un élément incontournable de cette saison, un élément dont on ne se sépare que rarement et qui définit notre manière de passer l’hiver, c’est le pull.

pull grande taille gris

En laine, en cachemire, rouge, bleu, vert, il existe une multitude de pulls, qui nous donnent toutes l’image de LA pièce hivernale par excellence. Cette pièce qui va nous aider à avoir plus chaud, bien sûr, mais aussi à se distinguer des autres, car elle permet bon nombre d’excentricités. Toutefois, certaines qualités de bases sont nécessaires pour choisir un bon pull en hiver, voici donc 5 règles d’or pour déterminer quel pull nous convient le mieux !

Règle 1 : Penser à sa morphologie

Cet élément peut paraître basique, mais lorsqu’on est un homme grande taille, tous les pulls ne sont pas forcément recommandés pour notre carrure et pour notre morphologie. En effet, alors qu’il existe déjà des pulls grande taille, on pourra tout de même s’intéresser aux pièces pensées pour tous, notamment pour les hommes grands.

Un pull en laine vierge trop fitté est, par exemple, à proscrire lorsqu’on a des kilos en trop, de même qu’un pull trop évasé en bas qui aura tendance à tasser la silhouette. Il s’agit là d’un véritable art d’associer les formes, les matières, les couleurs, qui n’aura de but que celui de nous sentir bien, et de rendre justice à sa morphologie. Ainsi, en pensant à ces associations avant de se ruer sur le premier pull venu, on aura l’assurance d’être le mieux habillé du quartier, voire plus !

Règle 2 : Penser au confort

Lorsqu’on fait l’acquisition d’un vêtement, quel qu’il soit, on a souvent tendance à privilégier le style au détriment du confort. Et pourtant, en hiver plus que jamais, il s’agit là d’un critère capital pour avoir bien chaud et se sentir confortable. De plus, se sentir bien n’est pas synonyme de « moche », bien au contraire. Un pull confortable peut totalement s’accorder avec des critères esthétiques que l’on retrouve partout, selon le budget que l’on souhaite y mettre, bien évidemment.

pull cashemir grande taille

En revanche, alors qu’on peut parler pendant des heures du confort, il convient de savoir comment le définir. La plupart du temps, on misera là sur des matières agréables au toucher, au porter, qui tombent à la perfection sur une carrure grande taille. Pour le côté chaud, le cachemire, bien qu’un peu cher, s’avère être une valeur sûre, qui nous garantira un confort (la plupart des pulls ne grattent pas) haut de gamme, et une préservation thermique idéale. Pensons aussi à la laine vierge, qui, sur un budget parfois moins élevé, permet de profiter des bienfaits de cette belle matière sans dénigrer le style. Allier l’utile et l’agréable, c’est tout un art finalement !

Règle 3 : Penser à la confection et aux finitions

La qualité de la confection est un point très important, notamment lorsqu’on est soucieux de bien choisir son pull d’hiver. On s’attachera donc aux différents détails qui rendent chacun des pulls singuliers. Que ceux-ci se situent dans le travail de la laine, dans la variété des coutures, ou dans les finitions de l’envers de la pièce Choisir un pull d’hiver, c’est d’abord tenir compte de ce qui a été dit ci-dessus et ensuite se poser la question sur les priorités suivantes : l’argent dépensé, la chaleur de la pièce, le type de matière, bref, autant de critères qui vont définir et conditionner notre achat. Si tous les pulls se valent plus ou moins, il y a toutefois un point sur lequel nous sommes tous confrontés : la couleur du pull.

gilet de marque grande taille

Règle 4 : Penser à la couleur

Eh oui, qu’on le veuille ou non, qu’on revendique la chaleur plutôt que l’esthétique, la couleur est un critère de base, voire primordial, lors de l’achat d’un pull hivernal. Il s’agit là de la première impression que l’on va avoir de ce dernier, et qui va conditionner en partie notre achat. Jaune moutarde, bleu électrique, ou tout simplement noir, les modes se démodent, le style jamais. Il est donc important de suivre cet adage, et d’opter pour un ton qui nous correspond le plus, qui nous plaît davantage, ou qui convient à notre teint.

pull homme gros

Tout ceci doit évidemment être pensé en accord avec notre morphologie, notre carrure, les matière que l’on souhaitent porter, ou encore la fabrication, dont nous parlions précédemment. Un achat raisonné, qui ne doit toutefois pas rimer avec monotonie, et la couleur est là pour nous permettre de laisser libre court à notre identité. Avec ou sans motif, pastel, ou encore très flashy, tous les goûts sont dans la nature, et tous les pulls existent, à condition de bien savoir où les chercher.

Règle 5 : Penser à l’environnement

Un dernier critère, lorsqu’on pense à choisir un pull d’hiver, est et restera l’environnement. En effet, penser à son empreinte carbone est souvent une idée pertinente au regard de l’industrie de la mode.

Alors que ce critère n’est pas toujours suivi par tous, notamment en raison du budget qui s’élève rapidement, on peut alors se demander où est fabriqué notre pull, avec quel type de fibres, ou encore si la boutique dans laquelle on achète ce dernier possède des valeurs qui nous correspondent. Eh oui, consommer de la mode, c’est tout un art !

Ainsi, en quelques critères, quelques réflexions, nous voici armé pour se procurer un pull hivernal le plus en accord avec nos convictions, nos goûts, mais aussi notre morphologie. Couleur, fabrication, matière, coupe, tout est prétexte à réfléchir mûrement avant d’acheter LE pull qui nous fera passer un hiver plus doux.

Voir nos pulls