L’automne s’installe peu à peu, apportant avec lui les feuilles mortes, le ciel gris, les flaques d’eau boueuses, et il est temps de sortir du placard les fameuses chaussures en daim. Véritable matière de saison, le daim permet des associations classiques tout en donnant le champ libre aux plus originales. C’est la raison pour laquelle il est toujours autant apprécié et retravaillé au fil des années. C’est pour cela que nous allons vous faire  part de nos conseils pour prendre soin de ses chaussures.

Mais alors tout d’abord, qu’est-ce que le daim exactement ? Également appelé « cuir nubuck », le daim est un cuir classique, dont la surface a été poncée pour lui donner cet aspect de velours. On le distingue alors du cuir suède, qui se trouve être l’envers de la peau de l’animal. Car finalement, le daim n’est ni plus ni moins qu’un cuir « de base » qui n’a que peu de lien avec l’animal. Car oui, ce dernier étant une espèce protégé, on ne l’utilise pas réellement dans la conception de nos vestes et chaussures préférées, préférant un traitement sur d’autres espèces.

chaussures daim entretien
Chaussure en daim

Le daim a cette faculté qu’il s’adapte à bon nombre de pièces et d’associations. En perfecto, il donnera un esprit rock à un ensemble des plus classiques, alors qu’une ceinture sera la touche subtile d’une tenue. Toutefois, cette matière se fond beaucoup plus simplement avec certaines types de produits comme la chaussure, et a même rendu ces derniers des « must have » dans le placard de l’homme moderne.

La chaussure en daim est donc un incontournable du vestiaire masculin, qui se porte aussi facilement qu’elle peut s’user. Car oui, c’est aussi là le revers de la médaille des pièces indémodables : on les porte jusqu’à leur dernier souffle. Pour retarder au maximum ce dernier, et profiter de sa paire le plus longtemps possible, il convient de savoir l’entretenir, de sorte à la conserver le plus longtemps possible sans avoir à en racheter. Car oui, la plupart du temps, le daim a un coût ! Mais comment prendre soin de ces chaussures en daim ? Plusieurs choses !

1 – Imperméabiliser

L’imperméabilisation, c’est la base de l’entretien d’un cuir, quelle que soit sa forme. Car oui, quoi de mieux pour faire perdurer une paire que de la protéger contre vents et marée. Imperméabiliser une chaussure en daim semble donc le premier geste à accomplir dès son achat. Et l’imperméabilisation a pourtant plusieurs écoles ! En effet, alors qu’il peut s’agit, pour certains, de l’étape première, à effectuer avant même de porter ses chaussures, d’autres ne jugent pas cette étape primordiale, notamment via à la surface peu uniforme de la matière, grâce à laquelle les chaussures s’abîmeront moins durablement. (on fera tout de même attention à ne pas sauter dans les flaques avec hein !) Le daim n’est donc pas un cuir comme les autres, c’est désormais un fait. Quoiqu’il en soit, si on décide d’opter pour un imperméabilisant, ça n’est rien de bien compliqué. Un produit destiné au daim sera, en toute logique, le bon outil !

Imperméabilisation chaussure daim
Imperméabilisation des chaussures daim

Il est à noter que l’imperméabilisant n’est pas indispensable pour les chaussures en cuir (lisses ou patinées).  Car certaines sont plus résistantes à la pluie. La couche de finition les rendent imperméables. Donc contrairement aux chaussures synthétiques ou en daim, il ne faut surtout pas les imperméabiliser au risque de créer des taches incorrigibles sur la patine. Les substances chimique parfois contenues dans les imperméabilisant détériorent le cuir.

2 – Enlever la poussière

Vient ensuite un conseil auquel on ne pense pas forcément de suite, mais qui s’avère être primordial pour conserver la qualité de son daim intacte. Et oui, nettoyer (et non pas laver, qui rendrait la paire plus fragile) la matière est un acte qui constitue une base certaine pour maintenir ses chaussures en pleine forme le plus longtemps possible. À l’aide d’une brosse crêpe (ou à poils doux) on frotte le matière dans le sens des fibres, de sorte à ôter les particules en douceur. Toutes les saletés accumulées les dernières semaines ou les derniers mois seront donc retirés en douceur. De sorte à redonner la couleur et l’éclat que mérite la paire. C’est tout simple, et ça marche !

Éliminer la poussière chaussures daim
Éliminer la poussière chaussures daim

3 – Nettoyer à sec (avec un spray)

Pour aller plus loin, l’étape de la brosse n’est que le début du nettoyage, et il faut à présent raviver le daim. Car oui, nettoyer et c’est bien, mais donner une seconde vie, c’est encore mieux. Il existe donc des techniques de nettoyage annexes pour protéger la matière au mieux, comme le nettoyage à sec à la maison. Sous la forme d’un aérosol, on passe ce dernier sur la chaussure, tel un vrai nettoyage à sec ! On laisse poser une heure, et le tour est joué. Les plus précautionneux opter après pour un spray nourrissant, mais un cuir de bonne qualité n’en nécessitera pas forcément. Enfin, n’oubliez pas de nettoyer vos chaussures dans leur intégralité, de sorte à ne pas laisser de partie plus sales que d’autres. Ça paraît logique, mais on est parfois tenté de se focaliser sur une seule et même tâche.

Nettoyage chaussures daim
Nettoyage chaussures daim avec spray

4 – Repérer et éliminer les tâches

Les tâches sont d’ailleurs l’élément sur lequel il faut se focaliser, lorsqu’on décide de prendre soin de ses chaussures en daim. En effet, ce sont elles qui, sur une peau chamoisée, nuisent à l’unité de la matière, et doivent être éliminer au maximum. Alors c’est très bien tout ça, mais comment ? Il existe bon nombre de produits spécial daim, et parmi eux, on retrouve les gommes de nettoyage. Une fois passée sur la tâche, elle éradique celle-ci de manière très simple. D’un point de vue plus naturel, un mélange d’eau tiède et de vinaigre blanc sera tout aussi efficace. Enfin, certaines marques les plus tenaces sont les tâches graisseuses. Ces dernières, un peu plus compliquées à retirer, le seront plus simplement grâce à la terre de Sommières. Un outil naturel et efficace pour ôter les traces de churros, n’en dites pas plus, on valide !

spray-nettoyant-daim-dépoussiéreur

5 – Entretenir le daim

Cette étape pourrait paraître superficielle, mais c’est grâce à elle que nos chaussures en daim garderont leur éclat, couleur et qualité. Cette étape passe par des petits gestes au quotidien, ou des réflexions qui peuvent paraître basiques, mais sont primordiales. Imaginons, dans quelques mois, c’est l’hiver, les chauffages vont être rallumés, et c’est bien normal. Toutefois, il nous faut veiller à ne pas laisser les chaussures en daim trop proches de ces sources de chaleur. De sorte à ne pas dessécher le cuir. Même principe pour l’entretien régulier de la couleur. Si celle-ci a été ternie par un quelconque nettoyage, elle pourra être ravivée grâce à un cirage de la même couleur. Attention, on veillera bien à choisir un cirage spécial daim. Par la même occasion, à ne pas vouloir reteinter à tout prix ses chaussures. Si elle sont noires, laissons-les noires, au risque de devoir en racheter.

Les chaussures en daim sont indispensable, il est important de savoir les entretenir à leur juste valeur. Le daim reste un cuir, qui doit être chouchouté régulièrement, pour ne pas lui laisser perdre tout son éclat. Et ne l’oublions pas,une paire de bottines a aussi un coût, alors autant maîtriser comment en prendre soin !